Quelques poèmes

Quelques poèmes...

Voici le poème qui a été récompensé dans la catégorie "Poésie libre"  au concours organisé par "La plume angevine". Il est extrait de mon recueil "Derrière le masque".

 

L'enfant qui ne voulait pas grandir.

 

Un beau jour, il a décidé :

"Assez! J'arrête de grandir!

Je ne veux pas leur ressembler.

Non! Non! Je ne veux pas vieillir.

 

Ils mentent, ils se battent et ils volent.

Pour un oui, pour un non, ils tuent.

Ne respectant pas leur parole,

Ils s'amusent de la vertu.

 

Ils font des garçons des soldats,

Prostituent les petites filles.

Avec leurs armes de combat,

Ils crient et ils nous terrifient.

 

Ils urinent sur des cadavres,

Piétinent une poupée et rient.

Moi, à la recherche d'un havre

De paix, je hurle et je m'enfuis.

 

Je ne veux pas être un adulte.

Je veux rester petit toujours,

A l'abri des coups, des insultes.

Hélas! Les voilà! Au secours!"

 

                                  ..............................................................................................................................................

 

Voici deux autres poèmes extraits du même recueil :

 

 

PROMENADE EN GABARRE

  

La barque quitte Angers, je m’assieds tout au bout

 Pour mieux me pénétrer de chaque paysage.

 On en découvre tant au long de son sillage

 Que pour mieux en jouir, je me dresse debout.

  

Je vois le lourd château qui domine la ville ;

 Derrière ses murs gris j’y ai vu un trésor :

 Son Apocalypse me bouleverse encor !

 Entre les bancs sableux, le bateau se faufile.

 

 

La gabarre navigue aux abords de La Pointe :

 La Maine joint la Loire en une douce étreinte.

 Les villas en tuffeau s’érigent en majesté.

  

L’ardoise sur les toits  brille sous le soleil,

 Le clapotis de l’eau, le cri d’une corneille…

 J’ouvre tout grand mon cœur devant tant de beauté !

 

 

         ................................................................................................................

 

SUR UN PONT DE VENISE

 

Sur un pont de Venise je suis appuyée ;

Je caresse le fer du rugueux tablier.

Les sens exacerbés sous le croissant de lune,

J’admire les splendeurs de la verte lagune.

 

J’aimerais maîtriser pinceau et chevalet :

Les façades sculptées des grandioses palais

Lancent des éclats d’or sur la surface brune

Aux berges décorées de perles des embrunes*.

 

De la Sérénissime je longe les canaux,

Me perds dans les chemins, ruelles et boyaux

D’où montent des relents écœurants, doux et fades.

 

Errer dans la cité, fuir le Vaporetto,

Admirer les tableaux du grand Canaletto*,

Il ne m’en faut pas plus pour cette  promenade.

 

 

Embrune : airelle des marais.

Canaletto : peintre vénitien (1697-1768).

 

                                 ..............................................................................................................................................

Vous trouverez des poèmes extraits de mon recueil "George Sand en vers et en couleurs, envers et contre tout" à la rubrique "George Sand".

                          ......................................................................................................................

Voici un extrait de "Racines" :

 

EMPREINTE

 

                          Empreinte

 

                   Laisser une empreinte

 

              Une trace de notre  passage

 

          La preuve que notre vie a été fructueuse

 

 Passer de  la  vie  à  la  mort : quelle Métamorphose !

 

 

 

Empreinte

 

Empreinte digitale

 

A aucune autre pareille

 

Preuve indélébile de l’identité de l’homme

 

La peau, le toucher, l’empreinte…Miracle de Nature ?

 

 

 

                        Empreinte

 

                 Empreinte de l’arbre

 

          Ecorce lisse, rugueuse, en écailles…

 

    Témoin muet de l’histoire unique de cet arbre

 

Même quand l’arbre a disparu, il reste son empreinte !

 

 

 

Empreinte

 

Toutes les empreintes

 

Racontent les vies  authentiques

 

De  ces menhirs qui cherchent à s’élever

 

  Ces multiples  empreintes nourrissent  la Vie et l’Art !